Voyage itinérant à travers la Champagne…

…le Nivernnais et le Bourbonnais en reliant les sites du Brevet des Provinces Françaises.

 

Jeudi 20 Juin 2013 arrivée en gare de Reims TGV à 11h23 prêt pour 4 jours de vélo en solitaire. Cette gare, créée lors de la construction de ligne à grande vitesse Paris Strasbourg, est au milieu de nulle part au Sud de Reims mais quelques constructions sont en cours afin sans doute d’y créer un pôle d’activités.

Direction plein Sud à travers les coteaux, synonymes de côtes, couverts de vigne, synonyme de champagne. Que des caves réputées (Canard Duchesne, Veuve Cliquot) proposant bien des dégustations mais arriver en vélo dans des cours où ne sont stationnées que des grosses berlines cela ferait tâche et puis je n’ai guère le temps et est-ce bien raisonnable ?

voyage-01

Au-delà des vignes c’est la Champagne céréalière avec ses grandes étendues et ses forêts. Après chaque montée je découvre un nouveau champ éolien qui me confirme que je roule avec un vent de ¾ face. Ici les rares villages sont déserts – pas de commerces- juste quelques grandes exploitations agricoles toutes équipées de d’immenses silos à grains plus imposants que les églises !! A l’approche de La Seine près de Troyes, les nuages inoffensifs, du type breton, s’assombrissent bigrement. Il est vrai que les prévisions météo n’étaient guère optimistes pour ces prochains jours (nombreux orages prévus). Quelques grosses gouttes m’invitent à m’équiper « pluie » mais je reste optimiste car il me semble que ma direction et celle de l’orage vont uniquement se croiser. Je m’en sorts à bon compte.

J’aborde l’agglomération de Troyes que je découvre depuis le point de vue de Montgueux.

voyage-02

 

Ensuite je perds le Nord ou plutôt je m’égare à jouer à saute-mouton avec les autoroutes et les routes nationales. Enfin j’arrive à Vaudes (terme de cette première étape à 19h45), avec 175 km au compteur, où je passe une excellente nuit.

 

Vendredi 21 Juin départ à 7 h pour une découverte du département de l’Aube et une fin d’étape dans l’Yonne. La région du Vaudois, au sud de Troyes, est très typique avec ses maisons à colombages ce qui rend les villages traversés très attrayants. J’aborde ensuite le parc régional de la forêt d’Orient et longe, sur une digue cyclable de plus de 15 km, deux retenues d’eau (lacs du Temple et d’Orient) qui alimentent La Seine. En ce début de matinée, malgré le crachin, le spectacle est magnifique avec tous les oiseaux présents et le calme se dégageant de ce site.

voyage-03

 

Par la suite, en suivant le cours de l’Aube, je dois éviter les traversées de boue conséquences de l’orage violent d’hier soir. Le soleil se lève sur Clairvaux, niché dans la forêt, célèbre pour son abbaye et sa prison qui sont juxtaposés !!!

voyage-04


Au-delà, je retrouve la Champagne céréalière très bosselée et les bois et forêts ne m’abritent pas suffisamment du vent ¾ face. Dans une rare boulangerie, j’engloutis 2 quiches lorraines en guise de déjeuner. Malgré la proximité du village de Chaource, je ne trouve pas de fromage à déguster.

voyage-05

 

Après de nombreux kilomètres dans une campagne qui semble endormie, je retrouve de l’animation dans la ville de Tonnerre où je décide de fixer ma fin d’étape à Avallon. Dans le très joli (bien restauré) bourg de Noyers sur Serein un ravitaillement est indispensable car la faim et la soif me gagnent.

voyage-06

 

L’hôtel 1ère Classe des environs d’Avallon est en vue vers 19h15 et la nuit sera réparatrice des efforts consentis sur les 240 km de la journée.

 

Samedi 22 juin départ 7h30 et de suite des choses sérieuses sous le pédalier : la traversée du Nivernais dans le parc régional du Morvan – de très longues montées, de courtes descentes. Je me crois en montagne avec dénivelées, forêts, lacs, pâturages, habitat le tout sous un ciel gris et toujours ce vent défavorable et froid en cette matinée et à cette altitude (600 m environ). Cette région constituait une réserve en bois de chauffage pour la région parisienne au début du XXe siècle – qu’en est’il maintenant ?

voyage-07

 

Le lac des Settons (un parmi tant d’autres dans cette région) est un des atouts touristiques du secteur. Après les montées voici enfin une longue plongée (bien agréable ma foi) vers Château Chinon.

voyage-08

 

Malgré le faible kilométrage accompli dans la matinée (90 km), je décide de me restaurer dès 12 h. La « platée » de pâtes à la carbonara s’avèrera un excellent carburant pour la suite de la journée mais l’excès de sel me vaudra une soif continue.

La traversée des fleuves ou grandes rivières constituent dans un voyage itinérant à vélo des barrières et aujourd’hui il s’agit de La Loire à l’Est de Moulins dans le département de l’Allier. Je ferai étape ce soir à Montluçon et je sillonne donc les routes du Bourbonnais qui verront bien d’autres cyclos en 2014 à l’occasion de la semaine fédérale de St Pourcain sur Sioule (situé entre Moulins et Clermont Ferrand).

voyage-09

 

Le chemin est long jusqu’à Montluçon d’autant que je peine à trouver l’hôtel en périphérie Nord de la ville. Mon arrivée à 21h30 (avec 260 km dans les jambes) ne me permettra pas de dîner, je suis contraint de me rabattre sur les chips et les barres de céréales du distributeur automatique de l’hôtel !!!!.

 

Dimanche 23 juin départ 7h45 à travers une ville de Montluçon déserte. Toujours ce vent défavorable qui m’accompagne depuis 3 jours et les premiers kilomètres sont laborieux.

voyage-10

 

Mais après le village de Huriel, mon itinéraire vire à 120° et que c’est bon de se sentir poussé par le vent malgré les côtes du pays montluçonnais. Compte tenu de l’avance que j’ai sur mon tableau de marche je prends le temps d’admirer le joli village d’Hérisson (quel drôle de nom !!) et de faire un détour par la forêt de Tronçais célèbre pour ses arbres qui ont fourni nombre de mâts de bateau à l’époque de la marine à voile.

voyage-11

 

Mon périple s’arrête à St Pierre le Moutier (au sud de Nevers) à 13h après 115 km de route où je reprends le train direction la Bretagne.

 

A l’appui de ce compte-rendu succinct de mon périple à vélo, des photos, issues de la photothèque fédérale, des 11 sites du Brevet des Provinces Françaises que j’ai reliés.

 

Marne (51) Vertus

Aube (10) Montgueux, Clairvaux sur Aube, Rumilly les Vaudes, Brienne le Château

Yonne (89) Noyers sur Serien

Nièvre (58) Les Settons, Château Chinon,

Allier (03)St Pourcain sur Besbre, Hérisson, Huriel.

voyage-12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :