Sorties de janvier

5 janvier

Après les fortes intempéries de ces derniers jours nous avons évité, ce matin, de suivre le blavet et le canal vu leur niveau actuellement.

vtt_janv_02

La sortie de ce matin a été consacré au repérage de nos circuits pour la future Rando du club.
Le premier constat que l’on peut faire est qu’il y a beaucoup de boulot qui nous attend car il y a de nombreux arbres tombés suite aux intempéries. Les tronçonneuses seront de service bientôt.Sinon au niveau des circuits, malgré la forte pluviométrie de ces derniers jours, les circuits restent praticables avec de la boue mais sans plus.

19 janvier

Par ce temps un peu frisquet, la troupe de vététistes était en repérage sur le parcours de la prochaine Rando du club.
Les bucherons du club ont commencé le travail de déblayage des parties encombrées. Il reste un gros travail sur une nouvelle partie.

vtt_janv_04

Notre capitaine

Jean Paul nous a concocté un joli parcours avec des nouvelles descentes et une jolie petite bosse. Il faudra en garder sous la pédale pour la passer et finir la rando.
Sinon les conditions étaient bonnes ce matin, avec le soleil. Malgré la pluie, les chemins étaient praticables.

26 janvier

Aujourd’hui direction Stival puis le bois de Stival. Les singles s’enchainent et la température corporelle augmente. Cela ne va pas durer puisque la pluie arrive et une fois arrivés sur les hauteurs elle s’invite à notre sortie.
Nous prenons la direction de la chapelle St Patern et là premier arrêt au stand, Christian crève. Suite à cette réparation, on a hâte de repartir car on se refroidit vite avec cette pluie. Les kilomètres s’enchainent, on discute du circuit et on essaye une petite portion que l’on va rajouter à la rando.

vtt_janv_05

On prend la direction de Malguénac puis le bois de Relveno. La pluie redouble ainsi que le vent mais cela ne décourage personne et on file vers un chemin dégagé par l’équipe dans le bois de Fontaine Faven. On descend et on remarque qu’il faudra encore jouer de la tronçonneuse.
Puis direction le bois de Stival. Avec la pluie le pilotage devient plus technique et là, patatras, notre roi de la descente glisse dans un single. Une chute mais sans bobo.
Aujourd’hui le compteur affiche 30 kms et surtout nous sommes bien trempés et bien sales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :